172012Nov

Je veux un site et je veux être premier dans Google.

Positionnement GoogleCette demande d’être « premier dans Google » est presque systématique chez mes nouveaux clients.
Cette demande va de pair avec l’étonnement que manifestent ces mêmes clients lorsque je leur annonce qu’il faudra payer tous les ans pour la maintenance de leur site.
Je pense que ces clients se font une image du site Web similaire aux plaquettes commerciales imprimées ou encarts publicitaires dans la presse.

Premier dans Google, il ne suffit pas de payer.

Imaginons un instant que le positionnement dans Google dépende de l’argent qu’on y mette. Seules les grosses entreprises seraient bien placées et tous les sites non commerciaux, même les plus intéressants, se verraient relégués au fin fond de pages lointaines.
Conséquence, l’intérêt de l’internaute – qui ne passe pas tout son temps à rechercher des marques commerciales – s’amenuiserait et Google perdant tout son intérêt ne serait plus consulté autrement que comme simple annuaire.

Positionnement Google, les méthodes.

Pas de méthode universelle simple.

Si cette méthode existait, on retournerait au paragraphe précédent et Google se transformerait en un simple annuaire.
Dans la réalité, on assiste à une course incessante entre des gens qui font tout leur possible pour être bien vus de Google – par des moyens divers et parfois détournés – et les ingénieurs de Google qui cherchent à préserver l’indépendance de ce dernier dans son analyse de l’intérêt des sites.
Pour faire simple, dès qu’une astuce est trouvée par les professionnels du référencement, Google modifie son algorithme pour contrecarrer les abus possibles.

De nombreuses méthodes « techniques ».

Les professionnels du référencement ont à leur disposition de nombreux outils d’analyse et de nombreuses méthodes à utiliser lors de la conception ou de l’optimisation du site.
C’est notre travail, c’est notre quotidien et c’est passionnant, mais c’est souvent un peu trop technique pour le commun des utilisateurs de sites. On parle de Référencement, de SEO (search engine optimisation – optimisation pour les moteurs de recherche).

Mais cela ne suffit pas et il reste à l’utilisateur du site une tâche importante et facile à mettre en œuvre.

Les méthodes accessibles à tous.

Google cherche à (est obligé de) mettre en avant les sites qui lui semblent correspondre le plus aux attentes des internautes.

Il suffit donc de présenter un site intéressant, avec du contenu, écrit en bon français, avec des images intéressantes mais légères. Un site comme on aime en rencontrer, avec des informations diverses et gratuites, qui n’oblige pas à s’identifier, en bref, un site généreux.

Du texte en quantité

Les mots-clés.
Il ne s’agit plus de la série de mots que l’on remplissait bêtement, il y a quelques années, dans les fameuses balises méta en tête de document HTML. La balise existe toujours mais ne sert plus à rien pour les principaux moteurs de recherche et certains vont même jusqu’à lui prêter un effet négatif.
Les mots-clés dont je parle ici sont des couples ou triplet de mots représentatifs de notre activité ou du contenu d’un article, que l’on place dans l’article lui-même, dans les titres et dans les images.

Mettre du vrai texte (surtout pas des images contenant du texte) écrit en bon français, avec des articles d’au moins 300 mots et contenant des groupes mots-clés important dès le début et dans les titres. Voyez à titre d’exemple comment pour ce présent article j’ai placé le groupe de mots « Premier dans google » que j’ai repéré dans mes statistiques comme une demande de mes visiteurs. Je l’ai placé en titre de page, en premier et deuxième titres et dès la première phrase du premier paragraphe.

Il est recommandé d’aborder aussi des sujets connexes, en ayant à l’esprit que même si cela n’intéresse pas forcément votre clientèle directe, cela pourra intéresser d’autres personnes, créer un peu de trafic supplémentaire et par là montrer à Google que votre site est intéressant. Votre note augmentera et lors d’une recherche ciblée vers votre contenu principal, votre site se placera un peu mieux.

En bon français

Faites relire vos articles ou pages, accentuez vos majuscules, respectez les règles de typographie concernant les espaces et faites attention aux participes passés.
Un conseil en passant, remplacez vos verbes de premier groupe par des verbes de troisième groupe (prendre). Ainsi, la phrase « J’ai créer un site » donnera « J’ai prendre un site » et à l’oreille, on comprendra qu’il valait mieux écrire « J’ai créé un site » (« J’ai pris un site »).

Du contenu gratuit

Proposez gratuitement des informations concernant votre métier, des tutoriels, des astuces de métier. Soyez généreux, Google vous le rendra.

Des images soignées

Vos images doivent être légères, c’est à dire ne peser que quelques dizaines de kilos-octets. Il est très simple de transformer une photo d’un méga-octet en image de 50 Ko, Irfanview fait cela en trois clics.
De plus en plus, Google privilégie les sites rapides. Ne vous pénalisez pas avec des images trop lourdes.
Renseignez les balises « Alt » de vos images avec vos mots-clés, c’est très important.

Du contenu évolutif

Votre page d’actualités ne doit pas présenter comme récente une actualité d’il y a trois ans. Google a tendance à mieux noter les sites dont le contenu est mis à jour régulièrement.

En conclusion, soignez votre contenu, favorisez votre visibilité.

Sauf à confier la rédaction de votre contenu à votre prestataire Web, ce dernier, même très doué en référencement, ne pourra pas tout et le soin que vous apporterez à votre contenu aura une très forte incidence sur votre placement dans les moteurs de recherche.

Laissez votre avis

Your email address will not be published. Required fields are marked *